-A A +A

Vous êtes ici

La criée

Dès 1967, la criée de Sète a été une vitrine du savoir-faire en matière de vente aux enchères des produits de la mer :

  • première criée d'Europe à être informatisée en 1967. Les enchères ne se font plus à la voix et à la main levée mais à l'aide d'un écran d’affichage pour le vendeur et d'un bouton d’achat pour chaque acheteur. Elle a servi d'exemple pour d'autres criées (Port de Bouc, Arcachon, etc.),
  • première à gérer en temps réel l'encours des acheteurs (en montant et délai de paiement),
  • le système de vente a continué d’être amélioré, notamment en 2009 en offrant la possibilité de faire remonter les enchères, afin de garantir le prix le plus juste,
  • la cadence rapide de 700 lots à l'heure ne permettant pas un achat à distance, la criée étudie la mise en place d'achat programmé en temps réelle ou en temps différé.

La vente

Vente aux enchères La vente des produits se fait aux enchères descendantes, dite enchère hollandaise. 

La flotte

Le port de pêche de Sète est le port d'attache d'une flotte diversifiée :

Les produits de la mer

La criée propose des produits de qualité issus de la pêche artisanale des navires inscrits en criée.

Les acheteurs

La criée aux poissons de Sète accueille une grande diversité d'acheteurs professionnels, rendue possible grâce à la complémentarité de leurs achats.